Femme enceinte, bébé, enfant… A qui s’adresse l’utilisation des pierres ?

Les cibles de la lithothérapie sont variées et multiples. Et durant la période de gestation, de nombreuses personnes s’interrogent sur la nécessité d’utiliser des pierres. Médecine douce millénaire, cette discipline possède en effet des propriétés bénéfiques à la femme enceinte et au bébé.

Ce que pensent les experts

Sans aucun doute, on peut être confiant sur l’impact des pierres sur le fœtus et la mère. Les spécialistes se sont engagés dans une étude détaillée des propriétés curatives des cristaux. Sur les merveilleuses capacités des minéraux, Aristote, Théophaste, Hippocrate, Paracelse, Avicenne ont écrit des ouvrages qui sont encore des références de nos jours. Pliny, par exemple, a recommandé de frotter des médicaments dans des mortiers d’agate sicilienne, car ce minéral améliore les propriétés utiles des plantes. On l’utilise en cas de piqûres d’insectes durant la gestation. Dioscurite dans ses travaux a recueilli beaucoup d’informations sur les propriétés curatives des pierres, en particulier la malachite, le lapis-lazuli, le jade et l’ambre. Et Nicholas Copernic a mis au point des remèdes, dont des poudres de pierres broyées. Les propriétés et vertus du Quartz Rose pour traiter une personne durant la grossesse semblent être aujourd’hui une évidence.

Le fonctionnement des pierres sur le fœtus

Les bébés profitent comme ses parents des vertus des pierres. L’emploi des minéraux aide en effet au bon développement du fœtus. Il protège également l’enfant durant toute la gestation et l’aide à sortir facilement du ventre de sa mère. La turquoise par exemple assure la sécurité du bébé avant sa naissance. Le lapis-lazuli contribue à la bonne symbiose de la mère et de sa progéniture. Elle restaure un climat de confiance.

Les bienfaits pour la maman

Il existe des pierres conseillées aux femmes enceintes. Certaines d’entre elles favorisent la rééquilibration du corps. Elle stimule également les organes reproductifs et les fortifie, comme le jaspe rouge ou encore l’agate. On peut aussi les porter pour faciliter l’accouchement et combattre la fatigue causée par le stress. La Chrysoprase, par exemple, aidera la personne concernée à disposer d’une plus grande confiance en elle et d’écarter le sentiment d’infériorité.

Cependant, certains spécialistes sont opposés au recours aux pierres durant la grossesse. Mais dans la plupart des cas, les pierres sont les moyens les plus sûrs et les moins agressifs pour protéger le corps de la maman et celui du fœtus. La gestation peut devenir pour certaines femmes un véritable parcours du combattant. Les cristaux les aident à éviter les obstacles pendant tout le cheminement.

Bracelet, pendentif, pierre roulée : de multiples façons de profiter des bienfaits des pierres
Comment fonctionne la lithothérapie énergétique ?